Créer un jardin en ville

Entretien du Caladium

Le caladium est une plante tropicale, remarquable. Avec son feuillage coloré aux couleurs inhabituelles, il ne passe pas inaperçu. Il apporte luminosité et couleur dans votre maison. Grande star des réseaux sociaux, on le décrit comme capricieux, mais l’entretien du Caladium est en réalité plus simple qu’on ne le croit…

Cet article est le premier de la série d’articles DEFIS : «1 SEMAINE, 1 PLANTE, 1 DESSIN » .

On ne présente plus le caladium !

Si vous aimez les plantes et que vous n’êtes pas indifférent aux réseaux sociaux, vous avez probablement déjà croisé cette beauté…

Caladium 'polka dot'

Le Caladium

Nom Latin : Caladium Vent.

Nom commun : Oreilles d’Elephants, Ailes d’ange, Caladium bicolore

Nombre d’espèces : 20 dont C. bicolor, C. x hortulanum et plus d’un millier de cultivars.

Famille : Aracées

Origine : Amérique du Sud et Centrale, introduite dans les Antilles, en Afrique et en Asie

Rusticité : 12°C (non rustique)

Exposition : lumineuse à ombragée

Environnement : humidité importante

Sol : riche, frais et drainé. Légèrement acide.

Utilisation : en intérieur, apporte de la couleur dans les coins ombragés. A l’exterieur, comme plante annuelle.

Le Caladium est une plante vivace très décorative. On le reconnait à la coloration vive et inhabituelle de son feuillage : rouge, rose ou blanc, ponctué ou non de taches. Ses feuilles sont en forme de coeur (dites ‘fantaisies’ ou ‘fancy leaf’) ou bien en forme de « fer de lance » (C. ‘lance leaf’). Les ‘fancy leaves’ sont de plus grandes tailles que les ‘lance leaves’ et peuvent atteindre 40cm de long voire 60cm dans leur environnement naturel. Les nervures sont marquées d’une couleur différente.

En réalité Caladium est le genre de la plante. Il contient une vingtaine d’espèces (selon Kew botanic Garden) et des milliers de cultivars (kesako? pour comprendre la Nomenclature Internationale, RV sur la page de glossaire).

Vous avez peut-être aussi déjà croisé ses nombreuses espèces et cultivars tous autant sexy les uns que les autres!

En revanche, son inflorescence (sa fleur) est insignifiante et n’a aucun intérêt ornemental. Je vous conseille de la couper pour que la plante se concentre sur ses magnifiques feuilles.

POURQUOI LE CALADIUM?

Je l’aime beaucoup! C’est la plante idéale pour donner une ambiance colorée et tropicale dans un intérieur même ombragé.

Comment prendre soin de son Caladium bicolor?

Difficile l’entretien du Caladium bicolor?

Non, pas tant que cela! Originaire d’Amérique du sud et d’Amérique centrale, son environnement naturel ce sont les clairières des forêts tropicales ou bien les berges de rivières. Ce qui est bien utile pour comprendre ses besoins. Si vous respectez ces quelques conseils, vous verrez que vos caladiums resteront en bonne santé, plusieurs années…

Où placer un caladium bicolor ?

Sans aucun doute il aime la chaleur! En france, on le cultive principalement en intérieur car il est peu rustique : il ne résiste pas aux températures inférieures à 12° C.

Il peut aussi être cultivé à l’extérieur dans un pot sur son balcon, sa terrasse ou même en terre dans son jardin, mais comme une annuelle. C’est à dire qu’il faudra rentrer son pot ou comme pour un Dalhia rentrer les tubercules à l’abri du froid, dès que les feuilles commencent à sécher.

A l’abri des grands arbres de la forêt tropicale, il apprécie la luminosité. Une lumière tamisée mais pas de soleil direct. Evitez donc de le mettre derrière une vitre au sud. Il fait partie des plantes que l’on rencontre dans la couche basse des forêts tropicales donc il supporte aussi les endroits ombragés. Son feuillage sera simplement moins vif, plus petit mais il égaiera votre intérieur de ses couleurs.

Comment savoir si mon caladium bicolore à soif ?

C’est peut être le point le plus délicat de l’entretien des caladiums. Issu des forêts humides et des berges de rivières, l’humidité est essentielle pour le développement du Caladium. Laissez sécher entre deux arrosages. Touchez la terre, le sol doit toujours être un peu frais en profondeur mais pas détrempé (surtout!). Et pour favoriser l’humidité, brumiser les feuilles. Une astuce qui fonctionne bien c’est de poser son pot sur une soucoupe contenant un lit de gravier ou de billes d’argile et un petit peu d’eau. Cela maintiendra son environnement humide.

Pourquoi les feuilles de mon caladium tombent?

A l’automne son feuillage sèche et il perd ses feuilles. C’est tout à fait normal. Il n’est pas mort. On dit qu’il rentre en dormance jusqu’à sa prochaine période de croissance au printemps (de février à avril selon les lieux). Dans ce cas il faut réduire l’arrosage. Puis oublier le pot dans un endroit à l’abri de la lumière. Reprenez progressivement l’arrosage au mois de février. Vous verrez les germes de turbercule réapparaitre au bout de quelques semaines.

Comment obtenir de beaux caladiums pas chers?

Fort de son succès sur les réseaux sociaux, l’achat d’un plan de Caladium est aisé mais parfois onéreux. Savez-vous que la culture du Caladium sous forme de tubercule permet d’avoir beaucoup de caladium sans se ruiner ? Depuis plusieurs années on peut se procurer des tubercules de ses nombreux cultivars un peu partout en ligne ou dans lesmagasins spécialisés.

Il suffit de déposer le tubercule dans le mélange terreux et de le recouvrir d’un peu de terreau. Positionnez-le dans le bon sens : la point d’où partira le germe, doit ëtre orientée vers le haut. Il apprécie les mélanges acides donc préparez-lui un mélange terreux composé de :

1/3 terreau plantes vertes + 1/3 de terre de bruyère + 1/3 de sable

Vous pouvez remplacer le terreau pour plantes vertes par du terreau de rempotage du terreau horticole ou du terreau universel.

On peut conserver les tubercules hors de terre dans une toile de jute pour être sùr qu’ils sèchent bien puis les faire repartir dans de la tourbe ou de la fibre de coco avant de rempoter les plants. Personnellement je trouve plus simple de laisser les tubercules hiverner dans leur pot, j’arrête l’arrosage, et je les fait germer en arrosant progressivement à l’arrivée du printemps. Je les rempote quand je souhaite avoir des plants avec de grosses feuilles.

Enfin, la plante aime les substrats riches. Je sais qu’elle apprécie de recevoir de l’engrais tous les 15 jours. Personnellement, je n’en mets pas. En revanche, je mets une à deux fois par ans du compost ou du marc de café en surface.

Petit point de vigilance!

Sachez que Caladium est toxique comme beaucoup de (belles!) plantes d’intérieur. Mettez-la hors de portée des jeunes enfants et des animaux. Organisez un atelier rempotage de Caladium avec vos enfants. Il seront étonnés de voir qu’un tubercule devient plante et seront ravis du résultat coloré. C’est un bon moyen d’apprendre à ses enfants les bons gestes : ne pas porter à la bouche, se laver les mains après avoir manipulé les végétaux…Pour les chats, prévoyez leur un coin avec de l’herbe à chat.

Et vous? Dites-moi quelles sont vos difficultés dans la plantation du caladium? Son entretien? Quelle est votre expérience du Caladium en intérieur ou à l’exterieur? N’hésitez pas à la partager en me laissant un commentaire ci-dessous.

Cet article fait partie de mon DEFI : «1 SEMAINE, 1 PLANTE, 1 DESSIN» .

Dans le cadre de ce DEFI, quelle plante souhaiteriez-vous connaitre un peu plus?

Vous pouvez aussi suivre ce DEFI sur INSTAGRAM :

2 Responses

  1. Merci pour cet article informatif ! Je ne connaissais pas le nom de cette plante.

Laisser un commentaire

En savoir plus sur Créer un jardin en ville

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading