Achat de plantes : 6 conseils pour bien les choisir

Achat-Plantes-en-pepiniere.

Acheter des plantes c’est un plaisir mais choisir ses végétaux n’est pas toujours chose aisée. Que ce soit chez les pépiniéristes, en jardinerie ou chez votre fleuriste quand vous souhaitez acheter des plantes, comment savoir lesquelles prendre parmi la dizaine, la centaine de pots qui s’offrent à vous ? Quand vous recevez par colis les plantes que vous avez commandées en ligne, comment savoir si celles-ci sont en bonne santé ? Ou bien s’il ne reste qu’un exemplaire de votre plante favorite, et que celle-ci n’a pas un bel aspect, est-ce bien raisonnable de l’acheter ?  Vous pourrez toujours demander conseils aux professionnels sur place mais voici quelques conseils pour vous guider dans l’achat de vos plantes.

Où acheter ses plantes ?

Vous pouvez réaliser l’achat de vos plantes dans différents types de magasins dont voici les principaux.

Chez un pépiniériste 

C’est le choix idéal lorsque celui-ci est proche de chez vous. La pépinière est le lieu de culture et de multiplication des plantes par excellence. Les tarifs peuvent être plus élevés qu’en grande surface mais vous serez rarement décus. C’est là que vous trouverez les meilleurs conseils. Le pépiniériste saura par définition vous conseiller sur les plantes adaptées à votre région, à votre environnement. Mes préférées, les petites pépinières spécialisées tenues par les collectionneurs amoureux de plantes.

Les pépiniériste exposent en général dans les fêtes de plantes organisées à la belle saison. En dehors de cette période, vous trouverez ici une liste de pépiniéristes en France (non exhautive malheureusement !).

Dans une jardinerie 

Une jardinerie ne vendra pas que des plantes, vous y trouverez aussi des outils, de la terre, …. Les jardenieries achètent en grande quantité des plantes aux pépiniéristes. Certaines jardineries ont une éthique écologique de longue date, proposent des plants de qualité et recrutent des professionnels qui ont une bonne connaissance du métier. Il faudra probablement que vous alliez au devant des vendeurs mais vous y trouverez certainement votre bonheur.

Dans une pépinière, en ligne

Il y en a pour tous les goûts : de la grande pépnière de vente en ligne aux petites pépinières specialisées. Simplement, évitez l’achat de vos plantes dans des pépinières localisées en Italie si vous habitez dans le nord de la France ou bien les pépinières hollandaises lorsque vous habitez dans le sud. Sans quoi vos plantes auront plus de difficulté à s’adapter.

Chez votre fleuriste préféré

Celui-ci spécialisé dans les fleurs coupées n’aura pas forcément le plus grand choix. Il peut vous donner de bons conseils, bien que les plantes d’exterieur ne soient pas son coeur de métier. Acheter chez votre fleuriste a le gros avantage de soutenir les commerces de proximité.

Dans une grande surface

C’est le choix le plus naturel des petits budgets. Cependant, les plants ne sont pas toujours de bonne qualité donc on fait souvent de fausses économies. Certaines plantes sont forcées en serre pour les faire fleurir à contre saison dans l’unique but de booster les ventes. C’est souvent le cas de plantes vendues peu chères en grande surface. Vous pouvez néanmoins tomber sur de bonnes affaires, si vous savez faire le tri dans ce qui est proposé.

Quand acheter ses plantes ?

Toute l’année ! Eh oui, je l’ai déjà évoqué mais je reviens sur le sujet. Il est possible de faire ses plantations toute l’année, du moment que vous évitez les périodes de gel et les périodes de canicule. En résumé il est déconseillé de planter lorsque l’arrosage n’est pas possible après la plantation.  

Réaliser ses plantations en hiver est d’ailleurs fréquent car une grande quantité de plantes sont en période de repos végétatif et sont moins soumises au stress d’un changement d’environnement. La reprise se fait plus tranquillement car les racines ont le temps de se développer tranquillement.

Et importance non négligeable : les végétaux sont souvent moins chers « hors saison ». Ne prenez cependant pas peur lorsque vous acheterez des plantes vivaces qui vous semblent mortes (de novembre jusqu’au printemps). C’est leur cycle de croissance normale ! En cas de doute, renseignez vous.

La reprise d’une plante, cela veut dire quoi ?

Une plante qui sort de pépinière a en général été bichonnée, arrosée voire nourrie régulièrement et d’un coup vous la mettez dans une terre différente, dans un environnement qu’elle ne connait pas, soignée différemment. Elle est comme nous : elle subit un stress lorsqu’elle est soumise à un fort changement. Il lui faut donc un peu de temps ensuite pour se réadapter à son nouvel environnement. Rappelez-vous la période d’adaptation à la crèche, à l’école, la courbe d’adaptation à un nouveau boulot, à un nouveau pays ! Hé bien pour les plantes c’est pareil ! Nous ne sommes pas si différents des plantes finalement quand on y pense !!!

C’est la raison pour laquelle une plante peut avoir de la peine à repartir après la plantation. Mais cela ne signifie pas qu’elle va mourir. Si vous l’entretenez bien, que vous comprenez son besoin, que vous l’arrosez bien, la nourrissez bien… J’entends lui donner l’environnement dont elle a besoin et bien devinez quoi, elle developpera ses racines et pourra repartir à la saison suivante ! C’est ce qu’on appelle la reprise des végétaux. Cela peut prendre plus ou moins de temps. Et c’est la raison pour laquelle on considère qu’un jardin (micro ou macro) atteint sa maturité au bout de quelques années, le temps de repartir et de se développer.

Avoir des plantes cela apprend aussi la patience, l’attention, l’observation ! Cela développe beaucoup de qualités humaines quand on y pense ! 

Préférez l’achat de plantes adaptées à votre environnement

La notion fondamentale à intégrer pour choisir les bonnes plantes à l’achat pour votre terrasse ou votre balcon, c’est de choisir les plantes qui résisteront le mieux à votre environnement. Je l’ai déjà expliqué dans des précédents articles (notament l’analyse du lieu) et cela s’acquière et s’affine avec le temps (Améliorer sa connaissance des plantes.), les expériences et les échecs.

En ville il vous faudra veiller à choisir à l’achat des plantes :

  • adaptées à l’exposition (plein soleil, ombre, …)
  • selon leur capacité à résister au vent, à la pollution
  • selon leur résistance en pot
  • qui supportent le climat de votre région
  • adaptées à votre terre/ terreau
  • dont la rusticité en accord avec la zone de rusticité de votre lieu
  • privilégiez les plantes indigènes qui sont généralement plus robustes que les plantes horticoles
  • Interrogez votre envie, votre temps pour les entretenir…

Analysez votre lieu (analyse du lieu) et renseignez-vous auprès des pépiniéristes pour vous orienter dans vos choix.

Les végétaux sont identifiés par leur nom. Celui-ci est indiqué en latin (conformément à la nomenclature internationale), ce qui montre en général que votre fournisseur/ pépiniériste connait et maitrise bien l’espèce qu’il vend. Dans les autres cas, les étiquettes comportent des indications utiles (nom commun, période de floraison, besoin d’ensoleillement, d’eau, taille…) qui vous guideront dans vos choix.

Vérifier l’état sanitaire des plantes lors de vos achats

Une plante malade aura plus de difficultés à repartir du fait qu’elle est affaiblie par l’attaque (parasite ou maladie) qu’elle subit.

Parfois, cela saute aux yeux mais d’autres fois on ne s’en rend compte qu’arrivé chez soi. Le mot d’ordre c’est donc inspectez la plante avant de l’acheter. Et si vous constatez des défauts, passez votre chemin.

Voici les critères d’inspection que je vous conseille de suivre avant d’acheter :

Inspectez les feuilles/ tiges : 

  • Le feuillage est sain : choisissez les plants dont le feuillage est exempt de taches, de brulures, décolorées, …
  • Inspectez la tige principale, qui doit avoir un aspect sain. Evitez surtout les troncs, branches tachées, noircies par endroit, signe d’une attaque fongique causée par un champignon, qui peut être fatale pour la plante.

Cette inspection est plus facile à faire sur des végétaux en début de saison car les plantes à feuilles caduques perdent leurs feuilles à l’automne. Et celles-ci brunissent, jaunissent ou sèchent avant de tomber.

Soyez à l’affut de la présence d’insectes nuisibles et de maladies

Cochenilles, pucerons, larves, acariens laissent des indices de leurs présence : feuilles grignotées, perforées, enroulées sur elles-mêmes, présence de mini-piqures, suc collant sur les feuilles, carapaces noires sur les tiges, feutrage noir, blanc…etc…

Inspectez la motte

Regardez sous le pot si les racines sortent du trou de drainage, c’est le signe que l’entretien a été négligé, que la plante aurait due être rempotée plus tôt. Le risque c’est que la plante « chignonne ». Un chignon c’est lorsque les racines s’enroulent sur les bords, à l’interieur du pot et forment une spirale du fait du manque de place dans le pot. Si le chignon est important, la plante continuera à s’enrouler sur elle-même en terre et finira par ne plus pouvoir capter les nutriments nécéssaires à son développement. Elle végétera (quelques mois, années) puis finira par mourir. Pour détecter les plantes qui chignonnent il suffit, en cas de doute de sortir la plante de son pot ou de demander à le faire…

Vérifiez également que la motte n’est pas trempée. Si c’est le cas, il y a des chances que la plante ait été trop arrosée ou soit restée les pieds dans l’eau. Les racines qui n’apprécient pas l’excès d’eau en général, risquent de pourrir ou bien d’être amenées à développer des maladies fongiques. Sauf bien entendu si vous êtes en présence de plantes de milieux humides.

Cas des pépinières de plantes en ligne

Dans le cas où vous achetez vos végétaux en ligne, vous pouvez choisir les vespèces mais ne pourrez pas les choisir tel plant plutot qu’un autre. Cela peut arriver que les plants aient mal supporté le trajet, ou qu’ils soient malades. Vous pouvez alors refuser les végétaux lors de la réception si ceux-ci ne sont pas sains.

Si vous achetez vos plants sur internet, certaines pépinières en ligne peuvent offrir la garantie de reprise. Elles proposent de renvoyer un plant identique si vous avez respecté les conditions de plantation et d’entretien.

Cependant, excepté dans le cas particulier de certaines maladies fongiques qui peuvent être fatales, des plantes malades peuvent repartir si vous comprenez leur besoin et leur apportez le soin qui leur fait défaut : carence ou excès d’eau, de nourriture, manque-excès de lumière…

Observer l’état général des plantes à l’achat

Une plante saine à l’air en forme ! Une plante qui souffre, avec l’habitude cela se voit, elle est un peu affaissée.

  • Une plante résistante doit être trapue, pas trop frêle. Ne choisissez pas une plante parce qu’elle est de grande taille. Une grande plante peut être frêle et moins résistante qu’une plante plus petite mais plus dense, ramifiée et touffue.
  • Ses bourgeons doivent être bien formés.
  • Son feuillage est brillant
  • Privilégiez une plante avec un port qui vous plait. Un port équilibré permet à la plante de pousser de façon équilibrée.  Même si personnellement, j’apprécie le côté tordu des arbres et arbustes en Chine…

Priviligiez l’achat de plantes adaptées à la taille de vos contenants

  • Les plantes que vous achetez jeunes vont grandir. A moins que vous ne soyez un spécialiste de l’art du bonzaï, assurez-vous de planter dans un espace où la partie aérienne de la plante et ses racines vont pouvoir se développer. Sinon, elle vous demandera beaucoup plus d’entretien, des tailles plus fréquentes et devra être rempotée dans un contenant plus grand. Pour éviter cela, renseignez-vous sur les dimensions adultes de vos plantes.
  • Réfrénez votre impatience, préférez l’achat de plants de petites tailles. Les racines auront le temps de se développer, s’adapter à leur nouvel environnement, les plantes seront plus résistantes. Votre jardin sera en apparence moins dense au début mais plus durable.
  • Privilégiez aussi l’achat de plantes à racines nues. Ce sont des plantes (telles que rosiers, arbres, …souvent caduques), vendues avec leur racines apparentes. Elles ont été élevées en terre et non dans un contener. Elles sont vendues plus développées, donc plus robustes, et auront un développement plus grand. En plus, elles coutent souvent moins chères à l’achat. Les plantes à racines nues doivent être cependant plantées très rapidement, entre la mi-octobre et la mi-avril (en France).

Voilà il n’y a pas de miracles. De bon conseils, des plants de qualité, c’est la réussite de vos plantations….Maintenant vous connaissez les principaux critères de choix et d’achat de plantes en pépinières ou en jardinerie, allez-y et faites-vous plaisir. C’est le bon moment pour cela !

Cet article fait partie de la série d’articles DEFI : «9 semaines pour donner (presque) toutes les clés pour réussir à aménager durablement sa terrasse ou son balcon» .

Et vous qu’en pensez-vous ? Vous sentez-vous à l’aise dans le choix de végétaux en pépinière, en jardinerie ? Où achetez-vous en général vos plantes? Savez-vous distinguer une plante saine d’une plante malade? Préféreriezvous faire appel à un paysagiste ou un jardinier pour vos achats de plantes?

Et n’hésitez pas à partager cet article si vous l’avez aimé !


Laisser un commentaire